Les formations de formateurs proposées dans ce domaine trouvent tout leur sens dès lors que l'on adhère à quelques principes de base :

  • Bien former n'est pas inné. On a besoin d'outils théoriques
  • Certains outils permettent au formateur de mieux se connaître et de mieux connaître les personnes à former
  • On peut évaluer et former en même temps
  • Une bonne formation doit être choisie dans sa forme et dans ses contenus et non pas s'imposer au formateur, ni aux formés.
  • Dans une formation, la prise en compte des facteurs humains est essentielle

Les outils présentés plus loin sont complémentaires et interagissent 



L'E.D.E, un outil pour évaluer

La communication au sein de l'entreprise tient une place centrale dans le climat et les relations entre les divers salariés. Eviter les tensions et les incompréhensions contribue à l'installation d'un climat de confiance mutuelle. Cela contribue à  susciter l'engagement de chaque salarié quel que soit son poste et à fédérer les efforts de tous, indispensables pour la bonne marche de l'entreprise.

Le moments de communications sont nombreux et pas nécessairement formels, mais quand ils le sont, ils sont régis par la loi ou la convention collective et prennent la forme d'entretiens individuels.

L'entretien, professionnel, annuel ou semestriel est un moment important d'évaluation, de bilan ou de mise en place d'objectifs. Une technique peut enrichir les techniques classiques de l'entretien : Il s'agit des techniques de l'entretien d'explicitation (E.D.E).

L’E.D.E. est un outil efficace  dans la mesure où il révèle les représentations de l'interviewé et permet de mieux analyser les obstacles, les réticences, les facilités. L’interviewé peut lui aussi en tirer profit dans la mesure où l’E.D.E. favorise la prise de conscience de son propre fonctionnement (métacognition). En outre, l’E.D.E. permet d’installer une relation vraie entre l'intervieweur et l'interviewé, basé sur événements factuels. L’accès à la pensée privée de l’interviewé nécessite une adhésion des deux acteurs à des valeurs et une éthique partagées qui définissent les limites du champ des questions.

Accéder à une meilleure compréhension de l'interviewé peut permettre une prise de décision adaptée, juste et comprise car plus objective.

L'E.D.E, un outil pour former

L'E.D.E trouve également et naturellement sa place dans tous les processus de formation. Si l'on partage l'idée que toute compétence se construit de façon strictement personnelle, alors on discerne très bien l'intérêt de maîtriser les techniques de l'E.D.E pour atteindre et récolter des informations essentielles qui  régissent tout le fonctionnement de la personne en apprentissage.



La transmission des savoirs et savoir-faire au sein des entreprises est un enjeu important de pérennité et de progrès. En général, dans les entreprises les personnes chargées de former leurs pairs sont reconnues pour leurs compétences professionnelles dans le domaine d’exercice qui leur est propre, mais n’ont pas toujours été formées pour transmettre ces compétences. Outre l’expérience, former des personnes à des tâches ou des gestes professionnels nécessite d’une part, une attitude réflexive sur ses propres compétences et d’autre part, des techniques de formation s’étayant d’outils efficaces. Plus simplement, il faut être conscient que tout savoir ou savoir-faire se construit personnellement pour devenir une compétence et ne se transmet pas par simple mimétisme. Il faut d’abord analyser de quoi sont faites les compétences visées, les terrains personnels où elles pourront se développer et choisir les situations les plus appropriées à une construction solide et opérationnelle.

Les didactiques nous donnent des outils pour répondre aux questions suivantes et rendre ses formation plus réflexive, plus efficaces, plus paramétrables.

  •          Les modèles d’apprentissages et de formation . Comment choisir un/des modèle(s) pour organiser sa formation
  •         Qu’est-ce qu’une compétence ? Comment se construit-elle ?
  •         La transposition didactique sur les compétences professionnelles. Quel parcours suivent les compétences entre        la définition textuelle et la compétence réelle en situation professionnelle ?
  •         Comment construire une situation-problème pour former ?
  •          Les différentes formes d’évaluations. Quels choix pour évaluer ?


Les compétences du B2I (Brevet Informatique et Internet) sont définies de façon institutionnelle et nationale. Le référentiel est téléchargeable à l'adresse http://www.education.gouv.fr/cid2553/le-brevet-informatique-et-internet-b2i.html. 

Il s'agit de se former aux compétences TIC de base (Technologie de l'Information et de la Communication) très utiles dans l'exercice de nombreux métiers.

Missionné par l'Université Lyon1 dans le réseau FORMAVIA (Rhône-Alpes) et dans le PRAO (Pôle Rhône-Alpes Orientation), j'ai animé de nombreuses formations de formateurs et responsables  TIC de la région Rhône Alpes.

Les compétences du C2I (Certificat Informatique et Internet) sont définies de façon institutionnelle et nationale. Le référentiel est téléchargeable à l'adresse

https://c2i.enseignementsup-recherche.gouv.fr/

Il s'agit de se former aux compétences TIC évoluées  (Technologie de l'Information et de la communication) très utiles dans l'exercice de nombreux métiers dans de nombreux domaines. Pour l'instant, il existe 

·         Le C2i1, pour les compétences de base utiles à tout étudiant et citoyen

·         Le C2i2e, pour les enseignants et formateurs

·         Le C2i2ms, pour les professionnels de santé

·         Le C2I2md, pour les professionnels du droit

·         Le C2i2mi, pour les ingénieurs

·         Le C2i2mead, pour les professionnels du développement durable et de l’environnement

·         Le C2i2forcom, pour les cadres exerçant des fonctions d’organisation et de communication

En tant que formateur à l'IUFM, j'ai participé à la création et à l'expérimentation du C2I qu'au niveau académique et au niveau national. Plus récemment, missionné par l'Université Lyon 1 j'ai animé des formations de formateurs et responsables  TIC de la région Rhône Alpes dans le réseau FORMAVIA (Rhône-Alpes) et dans le PRAO (Pôle Rhône-Alpes Orientation).