Brèves

L'apprentissage et le plaisir

 
 
Avatar System Administrator
L'apprentissage et le plaisir
par System Administrator, mardi 26 janvier 2016, 12:30
 

Question: Peut-on trouver du plaisir en cours d'apprentissage ou bien la souffrance est-elle inévitable.

GH : On peut trouver pénibles certains moments dans l'apprentissage, par exemple, ceux liés aux activités d'entraînement dont le but est de fixer des connaissances ou des savoir-faire en cours d'acquisition. On peut aussi trouver pénibles certaines situations d'apprentissage mais c'est parce qu'il y manque quelque chose d'essentiel : le sens. Pourquoi est-ce que j'apprends ?

Ce peut être pour résoudre un problème qui se pose à moi, un obstacle (c'est en partie ce que font tous les petits enfants) et pour pouvoir continuer vers un but. Les situations problèmes sont des outils didactiques pour créer l'environnement propice à donner du sens à des savoirs. 

Ce peut être pour comprendre un événement qui se produit, le fonctionnement d'un processus. Notre curiosité est alors le ressort de notre quête de savoirs. Mais qu'est-ce qui provoque notre curiosité ? Peut-être le fait d'être concerné ou impliqué dans l'événement, ou bien la nécessité de gagner de l'estime de soi ou bien la responsabilité que l'on se sent par rapport à d'autres personnes concernées.

Ce peut être aussi pour assouvir son besoin de progresser, de se surpasser et de "monter en grade" dans son échelle personnelle ou en se référant à d'autres personnes.

Ce peut être aussi l'envie de gagner que l'on éprouve dans un jeu, qu'il y ait une prime ou qu'il n'y en ait pas.

Ce peut être un besoin de mieux communiquer avec notre environnement ou avec notre entourage.

Ces quelques exemples pour réaliser que, oui, le plaisir peut accompagner l'apprentissage et que c'est même un moteur de notre action. Les aspects affectifs sont importants à prendre en compte dans toute ingénierie didactique.